Informations aux voyageurs

tourisme - vacances - voyage - séjour - vol - avion - hôtel

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Tourisme professionnel

Limpact de la commercialisation hôtelière auprès des clients dhôtels

Envoyer Imprimer PDF
Coach Omnium fait paraître une étude inédite destinée à mesurer la performance des moyens commerciaux utilisés par les hôteliers pour capter leur clientèle. Loin de partis pris, cette enquête quali-quantitative, qui porte sur 802 clients d'hôtels interrogés en face-à-face et par téléphone, remet beaucoup d'idées reçues en place.
Pourquoi réaliser une telle étude ? 
En premier pour voir comment évolue la demande et les comportements d'achats des voyageurs, comparés à nos études des années précédentes. Mais aussi, il s'agissait pour nous de vérifier si les nouveaux outils commerciaux que de nombreux fournisseurs proposent servent réellement aux clients et sont vraiment des moyens concrets de développer les ventes.
• Ainsi qu'en est-il commercialement en hôtellerie des GPS, des applications pour smartphone, des réseaux sociaux sur le Net, des coffrets cadeaux, des ventes flash et des promotions tarifaires ?
• Comment les clients vivent-ils la demande d'un numéro de carte bancaire à la réservation ou encore les effets du yield management, sur quels critères font-ils un choix spontané d'hôtel sur la route, quelle est leur perception des prix de l'hôtellerie française ?
• Quelle est la place des agences de voyages en ligne (OTA), tant décriées par les hôteliers ?
• Qu'en est-il des étoiles et de leur référence dans le choix d'un hôtel par les clients ? Et bien d'autres questions encore…
Notre étude inédite vous révèle sans parti pris la vérité de l'impact commercial de ces moyens, qui sont parfois fort coûteux à mettre en place.

QUE FAUT-IL RETENIR DE CETTE ETUDE ?
L'hôtellerie française est fréquentée par plus de 27 millions de clients, dont 1/4 environ de compose de clientèles étrangère pour environ 1/3 des nuitées. L'hôtellerie coûte cher en investissements et en charges. Et puis, sur ce marché comme sur d'autres, la concurrence est rude. La seule option pour s'en sortir, en tant qu'hôtelier indépendant (83 % de l'offre française), mais aussi en tant que chaîne (intégrée et volontaire), est de fortifier sa commercialisation afin de capter la clientèle, de favoriser ses taux d'occupation et de chercher à vendre au meilleur prix.
Aujourd'hui, plus de 8 hôteliers indépendants sur 10 ne s'investissent pas (ou trop peu) dans une commercialisation active (84 % des hôtels indépendants - étude Coach Omnium 2011). Quant aux chaînes intégrées et volontaires, avec 83 enseignes présentes en France, seulement une quinzaine bénéficient d'une forte notoriété, capable d'attirer significativement les voyageurs. C'est dire combien la tâche est compliquée pour exister commercialement et que chaque euro engagé dans ce domaine doit rapporter.
Mais plus précisément, il ne sert à rien de s'activer si c'est pour mettre en place des actions commerciales mal ciblées, mal appréciées par les clientèles et à faible impact commercial. C'est justement ce que mesure cette étude inédite proposée par Coach Omnium. Car beaucoup de chaînes et d'hôteliers succombent aux arguments que leur donnent des prestataires et des fournisseurs sur tels ou tels moyens nouveaux de promotion, dont beaucoup s'inscrivent dans la modernité technologique et/ou sont liés à l'Internet, avec son poids considérable en termes d'audience. Bien souvent, parce qu'elles semblent avant-gardistes ou modernes, l'on pense qu'il faut investir — parfois chèrement — dans des nouvelles applications, qui pourtant …laissent les clients indifférents.
Bref, si certains "outils" sont performants, tous ne sont apparemment pas, ou pas encore, capables de capter des clients, efficacement et de manière rentable. Certains moyens sont des gadgets, avec un succès d'estime dû à la curiosité, mais qui passent ensuite rapidement aux oubliettes, au fond d'un smartphone, d'une tablette ou d'un ordinateur. Il existe beaucoup d'idées reçues dans le domaine de la commercialisation hôtelière, mais aussi sur l'importance des étoiles, que nous passons en revue ici. En somme, parce que la commercialisation peut coûter cher, autant faire les bons choix.
Enfin, cette étude aborde les questions de perception de notre offre hôtelière, car on peut être excellent vendeur, encore faut-il savoir satisfaire ses clients et leur donner l'envie de revenir.

Extraits de notre étude inédite :
• Chaînes / hôtels indépendants : 65 % des clients préfèrent les chaînes hôtelières intégrées, surtout chez la clientèle d'affaires. Les hôtels indépendants restent en retrait (12 % de préférence) et sont davantage prisés pour les séjours à caractère privé. Les premières rassurent davantage et semblent offrir un meilleur rapport qualité/prix, selon les clients interrogés par Coach Omnium.
• Réservations anticipées : 88 % des clients réservent une chambre d'hôtel avant de partir en voyage. De plus en plus de voyageurs — 32,3 % — optent pour les départs de dernière minute, contre 24 % en 2008.
• Moyens de recherches d'hôtels : Internet écrase désormais tous les autres modes de recherches d'hôtels. 93 % des voyageurs passent par ce média, contre 84 % en 2009. La recherche par mots clé est la méthode la plus utilisée (82 %), dont Google est le moteur hégémonique. Mais, les agences de voyages en ligne (OTA) sont interrogées par 46 % des clients d'hôtels.
• Moyens de réserver l'hôtel en France : 59 % des clients passent directement auprès de l'hôtel choisi, dont 25 % par téléphone. Les OTA captent 16 % des clients, mais davantage encore de réservations (effet non mesuré ici). En somme, la recherche se fait par Internet, mais la commande est encore fortement concrétisée par téléphone, notamment parce qu'un nombre encore important d'hôtels n'ont pas de système de réservation en ligne.
• Prépaiements et communications de N° de carte bancaire : 54 % des clients acceptent plutôt bien cette disposition imposée par de nombreux hôteliers et centrales de réservations. Cette pratique n'est donc pas encore admise par tous.
• Les critères de choix des hôtels (à la réservation) : 3 critères s'imposent en premier, à savoir la localisation de l'hôtel, les prix et le confort.
• Ce qui peut influencer les clients pour choisir un hôtel : le bouche à oreille, les sites de commentaires de voyageurs, les guides touristiques et les articles de presse. On préfère les avis et expériences de consommateurs ou de journalistes, plutôt que la publicité qui a un impact globalement négligeable.
• Les réseaux sociaux : ils ne sont pour ainsi dire pas utilisés pour s'informer ou rechercher des hôtels.
• Les GPS : ils servent surtout à trouver le chemin d'un hôtel où l'on a réservé, mais pas pour effectuer des recherches d'hôtels où séjourner.
• Les applications pour smartphone (et tablettes) : leur impact commercial en hôtellerie est quasiment inexistant pour le moment. Même les voyageurs qui ont téléchargés de telles applications disent s'en servir très peu. En posséder ne signifie pas l'utiliser.  
• Les prix : 56 % des clients trouvent que les hôtels sont trop chers et 28 % pensent que les tarifs ont trop augmenté depuis ces dernières années. Du coup, parce qu'il faut souvent trouver un hôtel où loger au cours d'un voyage, 2/3 des clients — devenus des chasseurs de primes — sont toujours à la recherche de prix hôteliers cassés ou de bons plans.
• Les promotions tarifaires : les ventes flash, les promotions spéciales et les ventes groupées en hôtellerie trouvent leur public parmi la clientèle hôtelière, surtout de loisirs. Certains (jeunes et retraités) peuvent même décider de déclencher un séjour hôtelier pour profiter d'aubaines tarifaires sur des destinations attractives. 63 % des clients d'hôtels déclarent chercher à obtenir les tarifs hôteliers les moins chers, d'où l'usage de comparateurs de prix.  
• Yield management : la fluctuation des prix est comprise et acceptée par 59 % des clients d'hôtels. Elle ne fait donc pas l'unanimité.
• Rapport qualité/prix de l'hôtellerie française : 28 % — seulement — des clients d'hôtels interrogés par Coach Omnium ont un avis positif sur le rapport qualité/prix fourni dans les hôtels français. 59 % des voyageurs satisfaits pensent que les chaînes offrent un bon rapport qualité/prix et 30 % seulement pensent la même chose à propos de l'hôtellerie indépendante.
• La perception de l'hôtellerie française : Rassurants, fonctionnels, avantageux, faciles à trouver et à réserver, voilà l'image globale que les clients se font de l'hôtellerie de chaînes (intégrées). L'hôtellerie indépendante a une meilleure image en termes d'accueil et surtout de charme. Si les voyageurs trouvent que les hôtels sont globalement adaptés à leurs besoins sur un plan fonctionnel, ils ont un avis nuancé sur l'esprit commercial des hôteliers et sont plutôt déçus de l'attractivité et de la modernité de notre hôtellerie. Enfin, ils jugent que la qualité de l'offre hôtelière française est en retrait par rapport à d'autres pays européens de l'ouest.  
• La concurrence : les premiers concurrents de l'hôtellerie, vus par les clients, sont les chambres d'hôtes (44 % des avis) suivies des locations saisonnières (17 %), essentiellement pour les séjours de loisirs. Les résidences de tourisme, contre toute attente, sont peu associées à une concurrence,  ayant dans l'esprit du public une autre vocation liée aux plus longs séjours.
• Le nouveau classement hôtelier : Seuls 18 % des clients d'hôtels regardent encore les étoiles pour choisir leur hôtel, contre 64 % en 2009. C'est Internet qui a tout bousculé et qui a changé la donne en profondeur (désormais, 93 % des clients y passent pour trouver un hôtel) ; c'est le prix qui est désormais le premier critère pour déterminer une vraie gamme d'hôtellerie. 52 % des voyageurs pensent que les étoiles ne sont pas fiables. 75 % des voyageurs n'ont pas entendu parler du nouveau classement hôtelier lancé en 2009.  
• Les labels en hôtellerie : 88 % des voyageurs n'en connaissent pour ainsi dire aucun, tandis qu'il en existe plus de 150 en France rien que pour l'hôtellerie, dont "Qualité Tourisme" ou "Hotelcert". Ceux qui pensent connaître des labels les confondent le plus souvent avec des enseignes de chaînes volontaires (Logis, Relais & Châteaux,…).   
• Les coffrets cadeaux : 39 % des clients interrogés par Coach Omnium disent avoir déjà acheté ou profité de coffrets cadeaux. Si 57 % trouvent qu'ils sont diversifiés, seulement 33 % pensent qu'ils sont avantageux et 43 % qu'ils sont fiables.
• Les programmes de fidélisation en hôtellerie : bien que 46 % des clients interviewés consomment plus de 6 séjours hôteliers par an, à peine 22 % ont une ou des cartes de fidélité en hôtellerie, qui émanent à 97 % de chaînes hôtelières. Les programmes de fidélité sont au final peu utilisés, mêmes chez les porteurs de cartes, car 49 % déclarent peu ou même ne jamais sortir leur carte de leur portefeuille. Seulement 37 % des clients sont d'avis que les programmes de fidélisation sont avantageux et donc motivants, et 39 % que leurs avantages (cadeaux, services ou primes) sont atteignables.

en savoir plus
Lire la suite...
 

Le tourisme international commence l’année 2012 en force

Envoyer Imprimer PDF

Les arrivées de touristes internationaux dans le monde ont augmenté de 5,7% au cours des deux premiers mois de 2012. La demande est restée forte dans les destinations des économies avancées comme dans celles des économies émergentes, en dépit des contraintes économiques dans de nombreux marchés émetteurs d’Europe et d’Amérique du Nord.

Les premiers résultats de 2012 indiquent que le tourisme international a continué d’afficher une croissance soutenue malgré la conjoncture économique difficile. Au cours des deux premiers mois de 2012, les arrivées de touristes internationaux ont enregistré une hausse estimée à 5,7% par rapport à la même période de 2011. Ces chiffres proviennent de l’édition du mois de mai du Baromètre OMT du tourisme mondial, publication rendue publique  à Batoumi (Géorgie) à l’occasion de la 54e réunion de la Commission de l’OMT pour l’Europe.

Maintien de la croissance en Europe

En Europe (+5%), les résultats ont été supérieurs aux attentes, dopés par la forte croissance des arrivées en Europe centrale et orientale (+8%) et dans les destinations d’Europe du Nord et de l’Ouest (+6% toutes les deux). La performance de l’Europe s’inscrit dans le prolongement des résultats déjà solides de 2011 : les arrivées internationales avaient enregistré une hausse de 6% globalement pour dépasser les 500 millions d’arrivées. La demande a résisté étonnamment bien dans les destinations relativement mûres des économies avancées d’Europe du Nord et de l’Ouest et de certaines régions d’Europe centrale et orientale, en dépit des préoccupations persistantes concernant l’économie.

« Ce sont des résultats bienvenus pour l’Europe, à l’heure où les pays se tournent vers des secteurs capables de tirer la croissance économique et la création d’emplois » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. « Il nous faut travailler avec les administrations du tourisme afin de faire en sorte que les gouvernements accordent au tourisme une place prioritaire dans leurs politiques nationales destinées à stimuler la croissance et l’emploi. À cet égard, la 54e réunion de la Commission de l’OMT pour l’Europe se concentre sur les moyens d’action permettant de renforcer encore plus le développement touristique, et en particulier les questions cruciales que constituent la facilitation des visas, la promotion du tourisme et les stratégies de marque. »

Parallèlement, le tourisme international a été particulièrement florissant dans de nombreuses destinations d’économies émergentes d’Europe orientale. « Les destinations d’Europe orientale ont un fort potentiel touristique à condition de mettre en place les conditions adéquates. La Géorgie, pays qui accueillait cette année la Commission de l’OMT pour l’Europe, représente un exemple remarquable de destination s’étant engagée vigoureusement en faveur du développement touristique » a ajouté M. Rifai. « En conséquence, les arrivées ont presque triplé au cours des cinq dernières années, passant d’un peu moins d’un million en 2006 à près de 3 millions en 2011, les recettes du tourisme international atteignant presque 1 milliard de dollars des États-Unis en 2011. »

Des résultats encourageants partout dans le monde

Au cours des premiers mois de 2012, la croissance a été positive dans toutes les régions à l’exception du Moyen-Orient (-1%), où l’on a néanmoins constaté des signes encourageants de reprise, comme en Égypte (+32% au premier trimestre). L’Asie du Sud-Est et l’Asie du Sud (+10% toutes les deux) ont enregistré la plus forte croissance des sous-régions.

L’Afrique a été la région connaissant la croissance la plus rapide. Les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de plus de 7% sous l’effet de la poursuite de la croissance en Afrique subsaharienne (+7%) et d’un clair rebond en Afrique du Nord (+8%), à mesure que la Tunisie amorçait son redressement (+53% au premier trimestre). La région Asie-Pacifique a connu une hausse de 7% des arrivées de touristes, l’Asie du Sud et l’Asie du Sud-Est en tête (+10% toutes les deux). L’Asie du Nord-Est (+6%) a, elle aussi, enregistré une croissance plus soutenue, les arrivées au Japon étant en progression de près de 10% au premier trimestre. Quant aux Amériques, elles ont également affiché une croissance significative (+6%) tirée par une demande restée forte en Amérique du Sud (+8%) et en Amérique centrale (+7%). 

À l’échelle mondiale, les arrivées de touristes internationaux ont dépassé les 131 millions d’arrivées au cours des deux premiers mois de 2012, contre 124 millions pour la même période en 2011.

D’après les prévisions établies par l’OMT au début de l’année, les arrivées de touristes internationaux devraient augmenter de l’ordre de 3% à 4% en 2012. Sur l’ensemble de l’année, on s’attend à ce que le nombre d’arrivées de touristes internationaux atteigne le milliard, pour la première fois.

 

Liens utiles :

Arrivées de touristes internationaux par sous-région

Baromètre OMT du tourisme mondial

54e réunion de la Commission de l’OMT pour l’Europe

Communiqué de presse : Les recettes du tourisme international dépassent les mille milliards de dollars en 2011

 

Lire la suite...
 

En 2013 un service de vélos en libre accès dans les offices de tourisme en plaine de Saône

Envoyer Imprimer PDF
Les offices de tourisme du pays de la plaine de Saône Vingeanne devraient lancer, en 2013, un service de locations de vélos.
Il est courant de voir, sur les plaquettes des offices de tourisme, des vacanciers tout sourire, assis sur leur vélo, le tout dans un décor verdoyant et ensoleillé. Cette image idyllique est en passe de se concrétiser sur les rives de la Saône et de la Vingeanne.

Lire l'article
Lire la suite...
 

Obama administration sets goal of 100 million visitors by 2021

Envoyer Imprimer PDF
The Obama administration set a goal of attracting 100 million annual international visitors to the U.S. by 2021, up from a projected 65.4 million this year.
The increase is expected to boost international visitor spending from $153 billion to some $250 billion.
The goal, announced in the middle of National Travel and Tourism Week, is the capstone of the National Travel and Tourism Strategy, unveiled at a White House press conference by Commerce Secretary John Bryson and Interior Secretary Ken Salazar.
Along with other officials, they led the development of the strategy as co-chairs of the Task Force on Travel and Competitiveness, which President Obama created in January.
In addition to promoting international arrivals, the strategy calls for government efforts to “encourage Americans to travel within the U.S. and its territories.”

en savoir plus
Lire la suite...
 

Thailand reiterates strong commitment to sustainable tourism development

Envoyer Imprimer PDF

Thailand’s Prime Minster, Yingluck Shinawatra, has become the latest head of state to join the Global Leaders for Tourism Campaign, a joint UNWTO / World Travel & Tourism Council (WTTC) initiative aimed at rallying support for tourism among world leaders (Bangkok, Thailand, 2 May 2012).
“The stance of the Thai Government towards tourism is one of strong support, as evidenced by the announcement of 2012 as the Miracle Year of Amazing Thailand,” said Prime Minister Shinawatra. “In this regard, we need to focus on the needs of tourists and leave them with the best possible impression. We need to make sure that relevant infrastructure for hotels and restaurants is in place, as well as advancing in other areas such as visa facilitation.”     
Presenting the Prime Minister with an Open Letter on the importance of tourism to global growth and development, Mr. Rifai praised the Government for its commitment to the tourism sector, particularly in times of crisis.

en savoir plus  

Lire la suite...
 

Le secteur du tourisme au Vietnam un marché prometteur pour le développement international des entreprises françaises

Envoyer Imprimer PDF
Le Vietnam dispose de nombreux atouts touristiques : diversité de climats, variété de paysages richesse de patrimoines historiques et culturels, un littoral composé de 3 200 km de côtes et 2 700 îles. Avec son ouverture à la scène internationale engagée en 1986, le tourisme au Vietnam a pris un essor remarquable :
- Le Vietnam figure parmi les 5 premiers pays en Asie Pacifique en matière de croissance touristique, avec une hausse annuelle de 16,7 %.
- Plus de 5,1 M de touristes étrangers ont été accueillis en 2010, soit + 34,8 % par rapport à l’année 2009. Dans le même temps, près de 28 M de Vietnamiens ont voyagé à travers le pays.
- Le secteur du tourisme au Vietnam représente environ 3,5 % du PIB (en 2010) avec un chiffre d’affaires de plus de 3,85 Mds USD et emploie 1,45 M de personnes.
- 625 projets d’IDE y ont été recensés pour une valeur cumulée de 12,26 Mds USD.
- En 2010, la revue américaine Travel & Leisure a classé Hanoi et Ho Chi Minh Ville parmi les dix premières villes asiatiques en matière d’attraction touristique. 

en savoir plus
Lire la suite...
 

Marché International du Tourisme

Envoyer Imprimer PDF
Salon annuel international du tourisme méditerranéen en Tunisie, 19 eme édition au Parc des Expositions de Tunis au Kram, organisé par la société M.A.P éditrice du magazine spécialisé bi mensuel Tourisme Info et de l'Annuaire du Tourisme: http://www.mit-med.com.tn - email: mit@mit-med.com.tn; commercial@mit-med.com.tn
Lire la suite...
 

Alice KAPLAN conférences-Dreaming in French Entre l’immigration d’élite et le tourisme sédentaire

Envoyer Imprimer PDF
Alice KAPLAN, professeur à l’Université Yale, professeur invité à l’EHESSprésentera trois conférences autour de son récent livre Dreaming in French(University of Chicago Press, à paraître chez Gallimard) « Entre l’immigration d’élite et le tourisme sédentaire » Le mardi 15 mai : Jacqueline Bouvier Le mardi 22 mai : Susan Sontag Le mardi 5 juin : Angela Davis Les mardis, de 13h à 15hsalle 5105 bd Raspail75006 Paris Dans le cadre du séminaire de Nancy L. Green, « L’histoire comparée et les migrations contemporaines »Pour toutes informations : nlg@ehess.fr
Lire la suite...
 

Parution du Rapport international 2012 sur le tourisme de montagne de Laurent Vanat

Envoyer Imprimer PDF

Bien que la fréquentation 2010/11 des stations de ski était inférieure à la moyenne dans de nombreux pays, les Etats-Unis ont réussi à établir un record de tous les temps à 60,5 millions de journées-skieurs. Totalisant 400 millions de journées-skieurs annuelles, le marché du ski semble peu affecté par les turbulences de l'économie.

C'est ce qui ressort de la dernière édition du rapport international sur le tourisme de montagne qui vient d'être publié par le consultant suisse Laurent Vanat. Ce document, le plus complet dans la branche, démontre que la fréquentation des stations de ski n'est pas corrélée avec le PIB, ni avec l'arrivée des touristes internationaux ou les nuitées. Elle montre aussi que l’essor d'Internet a eu peu d'impact sur le développement de la fréquentation dans les stations de ski. Bien qu’il constitue un outil de marketing puissant envers les clients existants, il n’a jusqu'à maintenant pas démontré une capacité à atteindre massivement de nouveaux clients et de les amener dans les stations de ski.

Avec des rapports de synthèse pour 39 pays, l’édition 2012 du rapport international sur le tourisme de montagne couvre désormais également des destinations comme la Grèce, l'Iran, l'Islande, le Kazakhstan et le Kirghizistan. Après un aperçu des principaux chiffres, donné lors du 7e Congrès mondial du tourisme de neige et de montagne, tenu à Andorre en avril, la version électronique complète est maintenant librement disponible pour téléchargement à partir du site http://www.vanat.ch à la page «Publications».

Un résumé en anglais / français / allemand est également disponible à la même adresse.
 

Lire la suite...
 

2ème Forum des formations supérieures des métiers et des carrières dans le tourisme

Envoyer Imprimer PDF
Ce forum est organisé par l’Institut Français du Tourisme (IFT) en partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) & le Club Tourisme & Management (CTM) au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) de Paris les jeudi 10 et vendredi 11 mai 2012.

Ce Forum vise à favoriser la rencontre entre les mondes académiques et professionnels, l’orientation des étudiants et des adultes en reconversion, et l’analyse des enjeux et perspectives liés aux métiers et au secteur du tourisme, en France comme à l’international.

    Le programme

Jeudi 10 mai :

15h00 – 18h00 : Forum des formations, initiales et continues : rencontres   enseignants – étudiants (niveaux licences professionnelles, masters et autres formations de 3ème cycle)

Seront présents sur le Forum : Le Cnam, l’ESCAET, l’ESG, Cap Vers, l’INFA, SKEMA Business School, Sup de Co La Rochelle…

19h00  –  20h30 : Conférence « Les nouveaux vecteurs de distribution : quels défis pour les acteurs du tourisme ? » avec les témoignages de Kevin Mauffrey, Senior Market Manager Paris, Expedia.fr, Loïc Minvielle, Directeur général délégué des Comptoirs du Voyages (filiale Voyageurs du Monde), Patrick Hayat, Directeur général du groupe Patrick Hayat Hôtels.

Inscription sur www.clubtourisme.com
Etudiants : (inscription obligatoire) gratuit
Cotisants  (inscription avant le 7 mai) : 10€
Non cotisants – Extérieurs – Sur place : 20€

La conférence sera suivie d’un networking autour d’un cocktail entre professionnels, formateurs et étudiants.

Vendredi 11 mai :

15h00 – 18h00 : Forum des formations, initiales et continues : rencontres   enseignants – étudiants (niveaux licences professionnelles, masters et autres formations de 3ème cycle)

    Le lieu

Le « 2ème Forum des formations, des métiers et des carrières dans le tourisme » a lieu au Conservatoire national des arts et métiers - Cnam, 292 rue Saint-Martin, Paris (3ème), salle des textiles et amphithéâtre Paul Painlevé.

    Les participants

Qui est concerné par ce Forum ?

Les Universités et les Grandes Ecoles : pour promouvoir les cursus et diplômes (licences professionnelles, masters et autres formations de 3ème cycle) qui forment aux vraies compétences professionnelles, pour rencontrer les étudiants et entreprises.

Les entreprises et les professionnels : pour témoigner de l’évolution des secteurs d’activités, conseiller les parcours et recruter peut-être de futurs collaborateurs et managers.

Les étudiants : pour rencontrer les formateurs et postuler aux cursus et diplômes qui sont utiles,  pour comprendre les emplois et les compétences indispensables et échanger avec les employeurs.

Inscriptions étudiants : Agenda Forum

« Parce que le tourisme est mondial, les ressources françaises sont forcément collectives ! »

Lire la suite...
 

2 nouveaux itinéraires à vélo entre Bretagne et Angleterre

Envoyer Imprimer PDF
CYCLE WEST est un réseau d'itinéraires cyclables qui relient la France à l'Angleterre, valorisant ainsi le tourisme à vélo.

Depuis la Bretagne et la Normandie, les parcours permettent aux cyclistes de rejoindre le Devon, le Dorset et le Cornwall.

En 2012, Cycle West propose 2 nouveaux trajets. Des itinéraires balisés, le Petit Tour de Manche et La Vélodyssée®, qui permettront aux sportifs de découvrir ces régions en toute sécurité et en roue libre dès cet été.

Lire la suite de l'article

Lire la suite...
 

Tableau de bord du tourisme davril 2012

Envoyer Imprimer PDF
Les voyages réalisés par les Français sont stables en janvier 2012, mais reculent de 2 % en février. Leurs nuitées sont en baisse de 5 % en janvier et 3 % en février. La baisse du tourisme en février est à rapprocher des différences entre les calendriers scolaires 2011 et 2012, les vacances parisiennes ayant cette année débordé sur le mois de mars alors qu’elles se situaient entièrement en février l’an passé. Toutes destinations confondues, 30 % des Français projettent au moins un voyage en avril et 27 % en mai.
Par rapport aux mêmes mois de l’an passé, la fréquentation hôtelière des Français et des étrangers a augmenté de 1,6 % en janvier et de 3,4 % en février. La hausse a été encore plus marquée en montagne : + 5,4 % en janvier, essentiellement grâce à la clientèle étrangère, et + 11,6 % en février, les clientèles française et étrangère étant bien orientées. Les taux d’occupation des hôtels enregistrent en janvier une hausse de 0,4 point et une baisse de 0,5 point en février. Interrogés en mars, les professionnels de l’hôtellerie font état d’un taux de réservation de 26 % en moyenne pour avril et de 28 % pour mai, la tendance étant à la baisse par rapport à l’an passé.
 
Lire la suite...
 

13ème édition des Worldwide Hospitality Awards le 12 novembre 2012

Envoyer Imprimer PDF

This international competition is an opportunity for hotel groups to highlight their teams’ exemplary achievements in communication, marketing, innovation, human resources, social and environmental responsability, customer loyalty programs…

Lire la suite...
 

Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme

Envoyer Imprimer PDF

La 9ème édition de notre Séminaire annuel représente un moment intense de rencontres, d'échanges et d’apport de connaissances opérationnelles pour plus de 200 professionnels du secteur.

 

Son objectif est à la fois d'établir un point à date précis et des perspectives, d’une part des nouvelles tendances de consommation touristique, d’autre part du tourisme en ligne et de son impact constaté et prévisible.

 

18 personnalités représentant les différents métiers du secteur touristique interviendront. Elles élaboreront des présentations riches d’informations, de cas concrets, de recommandations et leur apport concentré en une seule journée sera sans égal. Des temps de networking ponctueront les interventions.


en savoir plus

Lire la suite...
 

Les acteurs de la Loire à vélo réunis à Chinon

Envoyer Imprimer PDF

Près de cent cinquante personnes ont assisté, jeudi, à la forteresse royale de Chinon, aux troisièmes rencontres de la marque la Loire à vélo (créée en 1998 par les deux régions, Centre et Pays de la Loire).

400 détenteurs de la marque. Également répartis sur les deux régions, précisément 380 établissements portent la marque la Loire à vélo. Les lieux d'hébergement sont largement majoritaires (271); suivent les sites de visite (60), les offices de tourisme (31) et les loueurs de vélos (18).
800.000 personnes accueillies. En 2011, l'itinéraire la Loire à vélo a attiré près de 789.000 personnes: 350.500 touristes et 438.000 excursionnistes. Ces personnes ont généré près de 16 millions d'euros de consommation sur l'ensemble des territoires concernés (deux régions, six départements).

Lire la suite
Lire la suite...
 

Loire à vélo Opération Vélos - Cars

Envoyer Imprimer PDF
Le Département met en place, pour la troisième année, le dispositif vélo-car, permettant l'embarquement des vélos dans certains cars du réseau Ulys. Ce service sera proposé du 21 avril au 30 septembre, les week-ends et jours fériés, sur certains voyages ciblés de la ligne 3, entre Orléans et Gien. Nouveauté cette année, du 5 juillet au 30 août, deux voyages seront aussi assurés du lundi au vendredi, par un car équipé d'un porte-vélos sur la ligne 3, entre Orléans et Les Bordes (départ à 12?h?50, arrivée à 14?h?27) et entre Gien et Orléans (départ à 17 heures, arrivée à 19?h?11). Tarif : 2,10 € par personne.

Voir le dépliant 2011
Lire la suite...
 

Tunisie hausse de 52 8 des touristes au premier trimestre 2012

Envoyer Imprimer PDF
Le secteur tunisien du tourisme, sinistré en 2011, donne des signes d'amélioration avec une hausse de 52,8% des touristes au premier trimestre 2012 par rapport à la même période l'an passé, a rapporté l'agence TAP jeudi.
Plus de 938.000 touristes sont entrés en Tunisie les trois premiers mois de l'année, ce qui représente une hausse de 52,8% par rapport au premier trimestre 2011, période de grandes turbulences après la fuite de l'ancien président Ben Ali le 14 janvier 2011.
Au premier trimestre de 2010, un peu plus d'un million de touristes étaient entrés dans le pays, rappelle la TAP, citant des chiffres du ministère du tourisme.
Selon le ministère, des touristes français (116.000), allemands (42.000), britanniques et italiens ont visité la Tunisie durant le premier trimestre 2012. Les touristes maghrébins, notamment algériens et libyens, sont les plus nombreux (629.000).

en savoir plus
Lire la suite...
 

Disneyland leader dun secteur qui ne connaît pas la crise

Envoyer Imprimer PDF
Pour ses vingt ans, Disneyland Paris lance une nouvelle attraction inédite : "Disney Dreams". Loin de décliner, la première destination touristique d'Europe revendique une hausse de 5% de son chiffre d'affaires en 2011, à 1,3 milliard d'euros. Comme ses concurrents Futuroscope ou Parc Astérix, les parcs de loisirs profitent de la crise.
Qu'ils s'appellent Disneyland, Futuroscope, Parc Astérix ou Puy du Fou, les parcs de loisirs de France attirent de plus en plus, à la fois pour la qualité de leur offre et parce qu'ils proposent une détente à moindre frais en ces temps de crise où les budgets de vacances se resserrent.
(...) Plus de 20 millions de personnes ont fréquenté les parcs de loisirs de l'Hexagone l'an dernier, générant une dépense moyenne en hausse, entre 30 et 50 euros par jour dans la plupart des 280 sites du pays. Avec ses 15,7 millions de visiteurs, Disneyland raffle plus de 75% de la fréquentation et 60% des 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires de la profession. Derrière, le Futuroscope a accueilli 1,8 million de visiteurs, et le Parc Astérix 1,6 million.

en savoir plus
Lire la suite...
 

Golf et tourisme état du marché et potentiel de développement

Envoyer Imprimer PDF

On estime le nombre de golfeurs à plus de 65 millions dans le monde, dont 8 millions qui voyagent régulièrement à l'étranger pour découvrir de nouveaux parcours. Avec 700 parcours dont près de 300 accueillant des touristes répartis sur l'ensemble du territoire, la France dispose d'atouts considérables pour attirer cette clientèle à haute valeur ajoutée. Elle ne figure pourtant pas aujourd'hui parmi les grandes destinations golfiques internationales, contrairement au Portugal, à l'Espagne ou aux Iles Britanniques.
Mais la désignation de la France pour organiser la Ryder Cup en 2018 peut changer la donne et constitue de fait une formidable opportunité pour démontrer à l'international que la France est une terre de golf attractive.
C'est dans cette optique qu'Atout France et la Fédération Française de Golf ont réalisé un mini-guide « Golf et tourisme : état du marché et potentiel de développement ». Celui-ci présente les résultats d'une enquête menée pendant l'été 2011 en partenariat avec l'association internationale des toursopérateurs golfiques (IAGTO) auprès des golfs français et des tours opérateurs qui vendent la destination France. Elle montre notamment le poids du tourisme golfique dans l'économie des parcours français, l'origine des clientèles pour chaque région, le potentiel de croissance en fonction des taux d'occupation, et surtout les actions prioritaires à lancer en matière d'information de services et de marketing pour concrétiser ce potentiel.
Ce document a pour ambition d'apporter un éclairage actualisé et précis sur l'économie touristique du golf et de constituer un jalon dans l'amélioration de notre offre à l'horizon 2018.

en savoir plus

Lire la suite...
 

Les 10 aéroports français les plus fréquentés en 2011

Envoyer Imprimer PDF
Au total l'exercice 2011 des aéroports français se traduit par 163,6 millions de passagers commerciaux et une croissance globale de +6,3 %.
C'est donc une année record puisque le trafic de 2011 a été supérieur à ceux de 2007 et 2008, références d'avant la crise économique.
Ce résultat favorable doit être pondéré par le fait que l'exercice 2009 a vu l'activité aéroportuaire pleinement touchée par les effets de la crise financière et économique et que 2010 a été marqué par un ensemble d'épisodes ayant fortement ralenti la reprise (volcan Eyjafjöl, épisode neigeux très intense, grèves à répétition).
Il doit aussi être comparé avec les chiffres européens (+7,3% - source ACI Europe) et ne doit pas masquer une situation contrastée.
D'une part les aéroports de plus de 1,5 million de passagers ont eu une activité bonne, voire très bonne pour certains. Notons en particulier des croissances assez exceptionnelles à Bâle Mulhouse (+22,4%) et Beauvais (+25,4%) profitant des bons résultats du trafic à bas coût.
Celui-ci représente maintenant plus de la moitié du trafic commercial pour le premier et toujours la quasi-totalité pour le second.
Les aéroports du sud-ouest ont vu une croissance bien supérieure à la moyenne nationale, avec 12,4% pour Bordeaux et 9,1% pour Toulouse. Malgré une belle croissance de 7,1%, le trafic de Nantes-Atlantique a été dépassé par celui de Beauvais. En contrepoint, Marseille-Provence, bien que gardant son rang de cinquième aéroport français a connu une évolution négative de -2,1%, due essentiellement au départ en début d'année des avions basés de Ryanair.
Outre-mer, l'aéroport de la Réunion poursuit sa croissance soutenue (+8,5%) engagée en 2007 qui lui donne le premier rang des aéroports d'outre-mer, alors que les grands aéroports antillais ont eu des trafics supérieurs à ceux qu'ils avaient avant la crise.

en savoir plus

Lire la suite...
 

Les 10 propositions de la FNAM adressées aux candidats à lélection présidentielle pour promouvoir un transport aérien français basé en France

Envoyer Imprimer PDF

A l'occasion d'une conférence de presse qui s'est tenue ce jour, la FNAM (Fédération Nationale de l'Aviation Marchande) a présenté les 10 propositions adressées aux candidats à l'élection présidentielle pour promouvoir, « un transport aérien français basé en France ».
Pour Lionel Guérin, Président de la FNAM « ces propositions doivent être appréhendées dans leurs dimensions économiques, environnementales, sociales et sociétales.
Nous souhaitons contribuer au débat public et sensibiliser les candidats à l'élection présidentielle et les grands décideurs politiques du pays, aux enjeux et aux défis que nous devons collectivement relever pour redresser le transport aérien français.
En dix ans, le pavillon français a vu sa part de marché passer de 59 à 48%.
Il s'agit aujourd'hui de tout mettre en oeuvre pour que l'aérien, et les emplois qu'il représente, ne subisse pas la situation qu'a connue le pavillon maritime».
Le secteur aérien en France représente 331 400 emplois.
La seule activité du transport aérien représente, 132 700 emplois directs, soit 40 % de l'ensemble des emplois directs du secteur aérien.
Le transport aérien peut capter une croissance extérieure à l'activité nationale et ancre l'emploi dans nos territoires.

en savoir plus

Lire la suite...
 


Page 134 sur 135

Partager cette info tourisme / vacances / voyage


BESOIN D'UN CREDIT EN LIGNE RAPIDE POUR FINANCER VOS VACANCES ?


Merci de consulter les sources

Les articles de l'espace "Informations aux voyageurs" sont des articles fournis par les flux RSS de site consacrés au tourisme et au voyage. Ces articles ne sont donc pas le résultat de travail de l'équipe de vacances-voyage-sejour.com mais bien le résultat d'un mashup de contenu, également appellé curation.

Notre travail se limite à vous faire découvrir le travail de qualité effectué par des sites web de référence; nous ne rédigeons de ce fait aucun contenu. Ce site web baptisé "Informations aux voyageurs" est donc un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS. Nous ne sommes donc pas éditeur mais hébergeur et n'exerçons de ce fait aucun contrôle sur les informations référencées dont nous respectons le droit d'auteur en indiquant la source fournie dans les flux RSS.

Afin de découvrir la totalité des articles proposés, merci de cliquer sur le lien de source mentionné en bas de chaque article afin de découvrir l'excellent travail de ces différents rédacteurs; de nombreux autres contenus de qualités vous attendent sur leur site web.

CRM agence de communication - CRM agence de voyage - CRM agence immobilière - CRM assurance - CRM Analytique - CRM Cabinet de recrutement - CRM cabinet médical - Logiciel de gestion de contrats - Logiciel agenda partagé - CRM Gmail

Découvrez le meilleur CRM en ligne qui est aussi un parfait CRM pour agence de voyage.

Voyager moins cher et plus écologique


BAPC - BILLETS D'AVION PAS CHERS

Pourquoi voyager avec nous ?

Parce que si vous trouvez moins cher ailleur, 24h après votre achat, la différence vous est remboursée
(voir conditions).

Parce qu'à chaque séjour vendu, 10% des bénéfices générés sont versés à la protection des forêts | LIRE LA SUITE |

Statistiques

Membres : 2
Contenu : 35674
Affiche le nombre de clics des articles : 19344497

Les infos touristiques les plus lues

Récits - Info vacances / voyage

Visiter les Calanques de Marseille c’est comme voyager au bout du monde dans un endroit à la fois mythique et captivant. Mais comment se permettre une telle fantaisie ? Justement, une sortie dans les Calanques rentre pratiquement dans l’air du temps et peut convenir à n’importe quel voyageur. Mais pour bien marquer cette journée, autant s’assurer d’avoir fait le bon choix du circuit.

Autour des itinéraires dans les Calanques

Avant de se décider de quel circuit choisir, toujours est-il d’évoquer les itinéraires possibles pour une sortie dans les Calanques avec Bleu Evasion. Du Parc national des Calanques, on peut certainement prendre le large en direction des plus belles calanques de Marseille entre Sormiou et Cassis. Le parc national des Calanques est une destination mythique pour ceux qui rêvent d’évasion sur la grande bleue. La visite promet détente absolu et dépaysement total. Du parc national également, on passe d’une ville à une autre depuis Sugition à Morgiou en passant par Port Pin et Port Miou. Un autre itinéraire reste envisageable pour une sortie dans les Calanques. Il s’agit du circuit dans l’archipel de Frioul. Les îles de Frioul proposent de multiples activités nautiques mais aussi des randonnées terrestres à part entière. Le château d’if fait partie intégrante du voyage et convie à une découverte historique sans parler de la fameuse légende de Monte Cristo.

Le circuit dans les Calanques de Marseille

Pour mieux trancher, autant passer en revue toutes les possibilités de circuit à commencer par le circuit des Calanques. Il reste propice à une simple visite qu’à la pratique des activités nautiques. Voyager au cœur du parc national de Marseille est un honneur pour ceux qui aiment la nature et à ceux qui recherchent une échappée belle. En d’autres termes, il n’y a pas meilleur endroit pour se perdre que dans le parc national. D’ailleurs, ce ne sont pas les activités qui manquent en dehors des plaisirs nautiques. Visiter le parc national c’est comprendre l’intérêt pour la préservation de ce milieu fragile doté d’une biodiversité rare au monde. Les voyageurs peuvent passer d’une Calanque à une autre et profiter des paysages immaculés qui se succèdent au rythme du bateau. A ce propos, la location d’un bateau s’impose également lorsqu’on souhaite vivre une expérience de voyage inoubliable dans les Calanques. On peut trancher entre un bateau à moteur et un Catamaran.

Le circuit dans l’archipel de Frioul

Frioul est un vrai paradis pour les plaisanciers et les férus des sports nautiques. Il s’apparente plus à une pratique d’activités nautiques qu’à une simple découverte des îles. Faire une immersion dans l’archipel de Frioul c’est comme s’évader dans un monde sorti tout droit d’un conte de fée. Au programme : la plongée sous marin, le scooter sous marin, la baignade, la bouée tractée, le farniente et la visite des îles et en particulier du Château de l’île d’If. En bref, choisir un circuit dans les Calanques n’est pas évident, raison de plus pour personnaliser son excursion en combinant les deux circuits en un seul voyage.


Les dernières infos vacances / voyages

Chercher des infos voyage/vacances